Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Passionné de photographie et de cinéma depuis mon plus jeune âge, j’ai fait mes premières armes en photographies au cours de mon stage de perfectionnement à la formation BAFA. Durant 1 semaine complète dédiée à la photo et à la vidéo, les stagiaires et moi-même avons arpentés les rues du « Printemps de Bourge » pour monter un photo-reportage sur l’événement (accompagné d’un reportage vidéo et d’un court-métrage).

A cette époque, la photographie numérique n’existait pas et c’est donc en chambre noire que les images figées sur la pellicule se découvraient au rythme des bains. Dès lors, armé de mon petit appareil photo « grand public », je n’ai jamais raté une occasion de m’adonner à la photographie sur mon temps de loisirs.

Cette passion a perduré au cours de ma scolarité durant laquelle j’ai été membre du club photo de mon lycée.

Après une période durant laquelle j’ai mis la photographie de côté pour m’adonner à la Vidéo (avec la réalisation de 2 longs-métrages et de plusieurs clips et documentaires institutionnels) et à la création graphique, j’ai intégré un groupe « imagerie » au sein de mon administration d’emploi.

J’ai alors redécouvert la photo avec les réflexes numériques. J’ai réappris à utiliser les « boîtiers » (terme donné aux reflexes sans objectif) pour revenir à ma première passion qu’était la photo. Dans un même temps, je me suis perfectionné sur les logiciels de création graphique J’ai ainsi ouvert mon champs de compétences par la combinaison de la prise de vue photographie et l’usage des logiciels de retouche.

Durant les 6 années qui viennent de passer j’ai pu me perfectionner sur un certain nombre de réflexes numérique NIKON (D100, D200, D90, D5000, D2, D3, D700) et expérimenter une large gamme d’objectifs et de filtres. Bien que spécialisé dans la photo de paysage et d’événements, je me suis impliqué sur des projets divers et variés de manière à m’essayer à la plupart des types de prises de vues. Tour à tour photographe de plateau, photographe de mariage, photographe événementiel, j’ai ainsi appris à maîtriser mes « boîtiers » pour m’adapter au maximum de situations.

D’une manière générale, j’aime travailler avec des gens qui savent être exigeants tout en étant capables de me faire confiance. Un « shooting » est un travail qui ne peut se faire bien que si le demandeur et le photographe travaillent de concert. Le photographe est au service de celui qui lui commande le travail et c’est ensembles qu’ils pourront donner une âme aux photos prises.

Cet état d’esprit est aussi valable en matière de travaux graphiques. Que ce soit pour une affiche, un programme, un flyers ou toutes autres créations, il est important pour moi de bien cerner la demande du « client ». L’établissement d’un cahier des charges est nécessaire pour avancer sereinement dans le travail et répondre pleinement aux exigences de celui-ci.

Ainsi, par ces échanges et ce contact humain, je serais plus à même de remplir les closes du cahier des charges ou de donner aux photos qui me seront dévolues l’orientation souhaitée par ceux qui me font confiance.

Pour moi chaque prestation photo ou création graphique est unique et personnalisée.